Archive

Archive for février 2013

Séance d’études « L’Action catholiques spécialisée à l’épreuve de l’international »

Dès sa création, l’Action catholique croise l’échelon international mais peu d’éléments de cette histoire, même de base (chronologie, principaux acteurs), sont connus. À partir de sources disponibles dans les archives, comment peut-on aborder la dimension internationale de l’Action catholique spécialisée ? Comment inclure de manière pertinente dans sa réflexion l’aspect international de sa vie des mouvements d’ACS ? Plusieurs axes peuvent guider notre réflexion : Quelle est la place de l’échelon international dans la vie du mouvement ? Sont-ils vraiment des éléments moteurs dans l’action nationale ? Quels rapports les mouvements internationaux entretiennent-ils avec le Saint-Siège ? Comment ce dernier parvient-il à faire concilier l’autonomie du laïcat et le respect de la doctrine sociale de l’Église ?

Pour réfléchir à ces questions, et d’autres encore, nous vous convions à la séance d’études :

L’Action catholique spécialisée à l’épreuve de l’international

Elle aura lieu

mercredi 20 mars prochain

à l’Institut des Sciences de l’Homme

 14 avenue Berthelot 69007 LYON Tram T2 Centre Berthelot.

Plusieurs réflexions nous seront présentées à cette occasion :

Aurélien ZARAGORI (Université Lyon 3, LARHRA-Réséa) « Les Mouvements d’Action catholique et le BIT-OIT, les exemples de la JOCI et du MIJARC (début des années 1930-années 1960).

Claire BAILLY-ALEMU (Université Lyon 2, LER) « État des sources sur le MIJARC dans les archives diocésaines de Besançon ».

Anthony FAVIER (Université Lyon 2, LARHRA-Réséa) « Les rapports JOC/JOCI dans les archives des secrétariats nationaux de la JOC et de la JOCF (années 1960-1970). »

Nous comptons sur votre présence.

Catégories :Annonces Étiquettes : , , , , ,

Séance de travail « Aux marges de l’Action catholique spécialisée »

La notion de « milieu » est au cœur de l’Action catholique spécialisée. Refusant le concept, plus marqué idéologiquement dans l’entre-deux-guerres, de « classe », l’Action catholique — dans le sillage de l’héritage du catholicisme social et de sa vision organiciste des communautés « naturelles » — s’organise par une spécialisation. Cette dernière embrasse les grandes catégories socio-culturelles de la France de l’entre-deux-guerres. Comment cette typologie s’est-elle établie ? A-t-elle toujours vue comme pertinente par les acteurs sociaux ? Comment, au niveau local, s’organisait-elle ? Comment évolue-t-elle lorsque la France connaît d’importantes mutations à l’époque des « Trente Glorieuses » ? Pour réfléchir à ces questions, nous vous convions à la séance :

Aux marges des milieux de l’Action catholique spécialisée

Elle aura lieu:

mercredi 13 février prochain (18h-20h) à l’Institut des Sciences de L’homme, Salle Ennat Léger.

14 avenue Berthelot 69007 LYON Tram T2 Centre Berthelot

 Nous écouterons à cette occasion :

Brieuc Guinard, « Artisans et petits commerçants dans la JAC-F (entre deux guerres) »

Anthony Favier, « Aux marges de l’Action catholique spécialisée en « milieu ouvrier » : jeunes ruraux ouvriers et étudiants du professionnel à l’époque des Trente Glorieuses »

Avec comme discutante Claudia Chang Moya et Claire Bailly-Alemu (LER).